La Brasserie sera fermée du 20 septembre au 2 octobre inclus, pour cause de congés annuels. Nous vous retrouverons alors avec grand plaisir autour - en particulier - de notre carte "spéciale gibier".
logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore.
FOLLOW US
Top

Une tradition anglaise, diffusée par un poète suisse...

Retour à la liste
3 Fév

Une tradition anglaise, diffusée par un poète suisse…

La première mention du jour de la Saint-Valentin présentant une allusion à la dimension amoureuse peut être repérée dans une coutume anglaise du XIIIème siècle : on y prétend que le 14 février est le jour précis où les oiseaux élisent leur partenaire et s’apparient entre eux !

Ça n’est qu’au siècle suivant que la coutume franchit la Manche. Cette traversée semble due au poète suisse Othon de Grandson, du nom de la ville du canton de Vaud dont il provenait. Après avoir servi quelques temps comme mercenaire à la Cour d’Angleterre (où il tenait le grade de capitaine), il ramena cette tradition dans le monde latin (et spécifiquement à la Cour de Savoie, dans un premier temps, où l’avait conduit sa carrière militaire). Une part importante de l’oeuvre poétique d’Othon est d’ailleurs dédiée aux Valentines et aux Valentins…

L’Eglise catholique a toujours développé une posture ambiguë face à la St-Valentin. D’un côté, en effet, elle tient à honorer ainsi la mémoire de plusieurs grandes figures du catholicisme ayant porté ce nom. Mais d’un autre, elle entend réprouver absolument la tradition du “valentinage”, qui, au Moyen-Age, permettait aux épouses de s’adonner une fois par an aux relations hors-mariage ! Ce que peu savent, c’est que cette dernière tendance condamnatoire l’a emporté, avec la décision (en 1969 : manifestement la brise de libération parisienne n’avait pas soufflé jusqu’à Rome !) du pape Paul VI de retirer la Saint-Valentin du calendrier liturgique officiel !

Après une petite perte de vigueur pendant ce qu’il est convenu d’appeler “l’époque moderne”, la Saint-Valentin a retrouvé toute sa notoriété au XIXème siècle, et plus encore au XXème, où elle a donné lieu à un large déploiement d’opérations commerciales en tous genres. Loin du “valentinage” médiéval qui avait tant contrarié l’Eglise, elle se veut aujourd’hui une fête de l’engagement et de la fidélité amoureuse !

Envie de déclarer la flamme qui vous a récemment embrasé(e) ou de célébrer l’amour qui anime votre couple depuis de longues années ? Ce 14 février, invitez votre “Prince” ou votre “Princesse” à la Brasserie du Château, pour un menu spécial de grande classe, à découvrir via ce lien) ! Réservation rapide conseillée !  

partager
Julien