La Brasserie sera fermée du 20 septembre au 2 octobre inclus, pour cause de congés annuels. Nous vous retrouverons alors avec grand plaisir autour - en particulier - de notre carte "spéciale gibier".
logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore.
FOLLOW US
Top
 

Un lieu d’histoire

// Un bâtiment aux affectations successives très diverses !

De la cure à la poste

Probablement utilisée comme cure dans les premiers temps de son existence, la maison de maître qu’occupe l’actuelle Brasserie a par la suite connu une affectation plus prosaïque : elle est en effet devenue le Bureau de poste de Braine-le-Château!

Certaines vues anciennes situent le bâtiment dans un environnement très différent d’aujourd’hui. Ainsi, on tombait juste devant la porte sur le Monument aux morts, aujourd’hui transféré square A. GODEAU, dans le virage de la rue PLASMAN.

Par ailleurs, même si on peine à le croire, l’actuel parking du pilori a longtemps accueilli… tout un pavé de maisons d’une dizaine d’unités, bistro compris !

Un témoin de la Libération

Le bâtiment connaît encore son affectation postale lorsqu’il est immortalisé sur plusieurs clichés très touchants pris en 1944, selon toute vraisemblance le jour même de la Libération de Braine-le-Château (5 septembre).

On le constatera, l’ambiance carrément festive avait gagné jusqu’au curé lui-même, passé – le temps d’une photo – dans les rangs des “yankees” libérateurs !

Premiers restaurants

En 1994, décision est prise par les autorités postale de transférer le bureau à l’autre bout de la place, où on le trouve actuellement.

Racheté par des privés, le bâtiment délaissé sera transformé en un premier restaurant. Mais tenue sans grand professionnalisme, l’affaire marche mal : elle sera reprise bientôt par un autre tenancier, puis par un troisième encore !

La “patte” TINTINIER

Il faudra attendre l’année 2000 pour qu’Alex et Aurélie TINTINIER entrent en scène, acquérant les murs à leur tour. Quelques travaux plus tard, l’ouverture officielle intervient le 1er février 2001.

Ca n’est cependant qu’en 2003, une fois les moyens nécessaires dégagés, que le couple entreprend de véritablement reconfigurer le lieu à son image, notamment par le percement dans plusieurs murs de “jours” qui donnent à l’ensemble une fluidité et une luminosité indissociables de son charme actuel.